Des enjeux d’une pensée circulaire autour de la notion de virtuel

Et si nous étions tenté de vouloir d’ores et déjà bien définir donc bien délimité un peu rapidement les notions de « virtuel » et tout ce qui se rapporte au numérique pour mieux tenter d’éviter une forme de « pénétration agie » de l’objet de notre recherche sur nos modèles de pensées ? : comme pour enfin donner une première forme par le tracé de l’écrit, et un premier sens par l’utilisation de signifiants clairs et repérables et ainsi « décondenser » sur le papier des éléments jusque là immatériels par essence en leur donnant un premier corps ? Le corps qui trop souvent semble compliqué à penser pour les psychistes notamment dans le virtuel ?

Et il y a TOUJOURS une matière, une matérialité qui donne corps au virtuel : sans hardware, pas de software, sans état de la matière pas de virtuel. Le virtuel est probablement aussi a rechercher du côté d’une forme de « retour dans le réel ».

Publicités
Poster un commentaire

réponse ? ou commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :