Troisième notion fondamentale du Jeu vidéo : le Gameplay

Troisième notion fondamentale du Jeu vidéo : le Gameplay

Si les notions d’immersion et d’interactivité appartiennent à d’autres domaines et par conséquent disposent d’une définition plus large, le terme Gameplay présente l’originalité d’avoir été inventé uniquement dans le cadre du Jeu vidéo pour nommer un phénomène exclusif et particulier à cet objet complexe.
Dans une perspective psychanalytique nous remarquons d’emblée que le terme Gameplay revêt dans sa structure orhtographique même, la dimension d’un oxymore propre à ce qui définit le phénomène transitionnel au sens que lui donne D. Winnicott.
A partir des travaux de V. Lecorre et G. Latry, je propose de désigner par Gameplay ou Jouabilité c’est-à-dire potentiel de Jeu, l’ensemble des modalités de communication et d’interaction entre le Joueur et le Jeu vidéo. Le Gameplay est un équilibre ou une tension nécessaire entre le Game (les règles et contraintes inhérentes au Jeu vidéo), et le Play (la liberté du joueur). Le Gameplay se rapproche du Setting ou du Cadre au sens de « l’ensemble des éléments qui doivent demeurer silencieux pour que le Jeu se déroule » (D. Winnicott, 1954 ; J. Bleger, 2004).

Publicités
Poster un commentaire

réponse ? ou commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :